Les enfants de Zatik.


Arménie, Erevan, 2008

Le tremblement de terre, la chute du bloc soviétique et le conflit du Karabagh ont fait exploser la pauvreté à l’intérieur du pays. Au départ, l’idée était de créer une maison qui accueille les mendiants et les enfants des rues de la capitale arménienne.
Dès 1993, Zatik est devenu officiellement un orphelinat d’état. Les enfants ont été inscrits dans les écoles voisines et l’orphelinat a engagé des enseignants supplémentaires pour combler les lacunes scolaires.
En 2009, Zatik accueille environ 150 enfants, divisés en trois groupes de filles et trois groupes de garçons. Chaque groupe habite dans une partie de l’orphelinat ayant ses dortoirs, ses sanitaires et son personnel.
Zatik compte 69 employés dont 9 dans le service administratif, pour la santé un dentiste, un pédiatre et 4 infirmières, dont une nutritionniste. 21 Il ya 18 enseignants, 21 aides maternelles et 15 membres du personnel technique.
L’orphelinat accueille aussi des volontaires du monde entier qui animent des activités pour les enfants, et apportent une ouverture au monde.
Ne pouvant accueillir les enfants au delà de 18 ans, l’orphelinat a étendu ses capacité d accueil. « Rainbow House » est une maison située près de Zatik , qui accueille les filles de plus de 18 ans pour leur permettre de mener de front études et travail. Chaque fille participe aux dépenses de la maison, c’est un début d’indépendance.
Cette exposition a été organisée pour apporter un soutien à toutes ces actions.

Ce reportage est disponible sous forme d’exposition

Vous pouvez avoir des informations sur l’Arménie auprès de l’association toulousaine:
http://www.guiank.com/