Le pélerinage del Rocio


Un voyage de ferveur et de poussière

Andalousie 2005

Invitée par hasard à faire le pèlerinage avec la confrérie de « la Cabezas de San Juan », j’ai pu vivre un instant de nomadisme et constater que chaque année et pour une dizaine de jours, gitans et non-gitans d’Espagne se retrouvaient autour du même feu.

A la pentecôte, la vierge del Rocio appellée aussi  » la blanca paloma  » rassemble autour d’elle des centaines de milliers de pèlerins dans le village del Rocio de la province de Huelva.

C’est à pied, à cheval et en 4×4 que les pèlerins accompagnent le  » Sinpecado  » de leur village, une sorte de drapeau représentant la vierge et transporté par des mulets.

Ce mouvement rassemble gitans et payos (les non-gitans) dans un retour au nomadisme. Dans les roulottes aujourd’hui tirées par les tracteurs, quand le convoi s’arrête, on se repose et le soir autour du feu on danse les sévillanes.

Arrivé à El Rocio, ce pèlerinage religieux prend des allures orgiaques et fétichiste dès que la vierge est exposée aux regards.

Ce reportage est disponible sous forme d’exposition

Tags: , , , , , ,